google-site-verification=7urB0MHhEP4GAfhCNL8S4gFSNZAR7baJYXguhTajPeY Freelance

Freelance

November 29, 2017

Aujourd'hui, je vais vous parler du travail en indépendant, je vais vous parler un peu de mon expérience. 

Je me suis lancée en freelance peu après mes études, avec un statut d'auto-entrepreneur, car je ne trouvais pas d'emploi, même le plus petit CDD de 1 mois demandait des années d'expériences. Il faut bien commencer quelque part ! 

 

Les débuts ne sont pas faciles, les écoles ne préparent pas toujours au monde du travail, mais il y a de bons livres sur le sujet, qui m'ont beaucoup aidé, puis le temps et l'expérience. 

J'apprends encore, j'évolue encore, je ne cesserais jamais d'apprendre et d'évoluer dans mon travail, dans ce que je crée. Il faut être polyvalent, autonome, curieux et ouvert. Être à son compte amène à faire plusieurs métiers : comptable, commercial, community manager, chef d'entreprise, etc (et designer bien sûr). 

Je suis actuellement salariée à temps partiel, et à mon compte en même temps, ça diversifie mon activité et mon expérience. C'est une situation plutôt avantageuse, qui me convient très bien pour le moment. 

 

L'organisation et les méthodes et le rythme de travail sont propres à chacun, le plus important est de trouver ce qui nous convient, et ce qui permet de bien travailler. 

Je fais partie de ceux qui sont du matin, lorsque je travaille chez moi, je n'en profite pas pour dormir, je suis à mon bureau à 7 h 30 au plus tard. Je suis beaucoup plus productive le matin que n'importe quel autre moment de la journée. 

Je suis loin de l'image qu'internet diffuse sur les freelances : débuter le travail dans le ruch à l'approche de la deadline, ou travailler la nuit. 

J'ai un agenda, je note les éléments sur lesquels je dois avancer dans la journée, je note aussi le temps que j'y ai passé, j'ai ainsi un suivi qui me permet d'estimer le temps de travail des futurs projets. Je consacre aussi un peu de temps à la paperasse lorsqu'il le faut, déclaration de revenu, vérification de la compta, etc. J'alimente les réseaux sociaux, je fais des photos de l'avancé des projets, des croquis, ou de mes réalisations personnelles que je publie ensuite. 

 

L'un des avantages de mon métier est de pouvoir travailler à distance, et je me dois de citer les éditions Eaux Troubles, qui se trouvent en Suisse et pour lesquelles je crée les couvertures des romans, et réalisations diverses. Ce n'est pas possible avec tout le monde, j'avais un client en Guadeloupe avec qui cela aurait été impossible, il y a parfois besoin d'un échange plus direct. Il faut s'adapter. 

J'aime que le contact avec les clients, les collaborateurs, soit professionnel, mais aussi et surtout humain. 

 

Ce statut me correspond, mais il ne convient pas à tout le monde, certains aspects sont des avantages pour les uns, et des inconvénients pour les autres (les journées solitaires par exemple). En étant indépendant, on a une certaine instabilité, l'activité professionnelle est très influencée par les opportunités.

 

 

 

Share on Facebook
Please reload

Please reload

ARCHIVES
Please reload

RETROUVEZ MOI
  • Facebook - Black Circle
  • Instagram - Black Circle